Soins visage

Boutons sur le visage : comment les traiter ? | Absolution

Boutons sur le visage : comment les traiter ? | Absolution

Boutons sur le visage : causes et solutions

La peau du visage est particulièrement sujette aux imperfections et aux éruptions cutanées, car c’est l’une des zones qui présente le plus de glandes sébacées au cm². Si les boutons sont si problématiques, c’est parce que contrairement à ceux présents sur le corps (dos, poitrine), les boutons blancs et rouges se voient… comme le nez au milieu de la figure ! Si les hormones sont en partie responsables de leur apparition, d’autres facteurs peuvent être en cause ou les aggraver.


Boutons sur le visage : quels sont les différents types ?

humeur-peau-grasse.jpg

Avant de déterminer la cause et la signification des boutons présents sur le visage, il faut d’abord savoir les distinguer. Les types de boutons qui peuvent affecter le visage le plus couramment sont :

  • Les boutons blancs

    En dermatologie, ils sont appelés « microkystes » ou « comédons fermés », car ils sont en réalité sous la peau. Ce sont les plus fréquents et ils résultent d’une accumulation de sébum, de bactéries et de kératine dans les pores. Ils mesurent entre 2 à 3 mm de diamètre et sont d’abord petits et rouges avant de devenir blancs.

  • Les points noirs

    Ils mesurent entre 1 et 3 mm de diamètre. Comme les microkystes, les points noirs sont causés par une accumulation de sébum, de bactéries et de kératine dans les pores. Leur teinte grisâtre est due à l’oxydation du sébum, car ce sont des « comédons ouverts ». Les peaux mixtes et grasses y sont sujettes, car elles produisent plus de sébum que les autres peaux. Les points noirs sont très courants sur le nez, le menton et le front.

  • Les boutons rouges

    Appelées « papules » en dermatologie, ces rougeurs sont des « boutons pleins » qui ne contiennent pas de liquide ni de pus. Ils sont en général gonflés et douloureux, et mesurent moins de 5 mm de diamètre. Ils se transforment parfois en pustules en cas d’inflammation ou s’ils sont manipulés avec des mains ou des outils non désinfectés.

  • Les pustules

    La plupart du temps, il s’agit de boutons blancs remplis de pus composé en partie de sébum. Ils se caractérisent par un diamètre supérieur à 5 mm. Si vous êtes concerné.e par ce type de bouton, il est préférable de consulter un dermatologue pour une prise en charge médicale.

  • La rosacée

    Dans le langage courant, on parle souvent de « couperose ». Elle provoque des rougeurs et une impression de petits vaisseaux « cassés » au niveau des joues et des ailes du nez. Cette affection cutanée concerne particulièrement les personnes ayant une peau très claire. Si la cause reste encore aujourd’hui difficile à expliquer, la couperose nécessite une routine de soin très douce et qui limite l’inflammation.

  • Les grains de milium

    Il s’agit de minuscules points blancs ou jaunes de 1 à 2 mm, secs, localisés la plupart du temps autour des yeux et sur les paupières. Ils peuvent toutefois apparaître aussi sous forme de plaques d’environ 50 à 100 grains sur les joues ou le front. Les grains de milium sont inoffensifs et n’ont rien à voir avec l’acné. Leur apparition peut être due à plusieurs facteurs : une mauvaise élimination des cellules mortes, une exposition abusive aux UV du soleil, une brûlure, des gommages trop fréquents ou encore l’utilisation de cosmétiques non adaptés à la nature de la peau. Pour vous en débarrasser, nous vous conseillons de consulter votre dermatologue et de ne pas tenter de les éliminer vous-même, au risque de créer une inflammation et de laisser une cicatrice.

  • Les vésicules

    Ces boutons, particulièrement disgracieux, ont une forme de minuscule cloque contenant un liquide clair. Ils ont tendance à démanger, avant de s’assécher et de former une croûte qui peut laisser une cicatrice tenace. Les vésicules sont la plupart du temps dues à la varicelle chez les enfants, l’herpès ou le zona chez les adultes, c’est-à-dire des infections virales.

Boutons sur le visage : quelles sont les différentes causes ?

Connaître la cause des boutons qui apparaissent sur votre visage permet d’agir sur les facteurs déclencheurs, mais aussi de mettre en place une routine de soins adaptée. Les boutons peuvent survenir pour des raisons internes à notre organisme ou externes.

Les hormones

Les hormones constituent la première cause interne d’apparition de boutons sur le visage. On connait bien sûr l’acné hormonale qui est la plus connue, mais les perturbations hormonales arrivent tout au long de la vie et peuvent également expliquer les imperfections sur le visage et le corps, par exemple pendant la grossesse, après l’accouchement, au moment de la ménopause ou des règles.

Le type de peau

La deuxième cause interne d’apparition de boutons sur le visage est le type de peau. Ainsi, les peaux grasses sont naturellement sujettes aux comédons, ouverts ou fermés, puisqu’elles produisent plus de sébum. Les peaux très sensibles et/ou très claires vont quant à elles avoir tendance à développer des rougeurs, voire des boutons, liés à la rosacée.

L’état émotionnel

Une période de stress intense ou une colère non exprimée peuvent engendrer des boutons sur le visage, qui peuvent prendre différentes formes : boutons rouges et/ou points noirs, vésicule provoquée par l’herpès labial, plaques d’urticaire…

Les déséquilibres internes

En matière de causes internes des boutons sur le visage, il est intéressant de prendre du recul et d’aller voir du côté des médecines non allopathiques. Ainsi, la médecine chinoise relie la position des boutons sur le visage à un déséquilibre au niveau d’un organe. Par exemple, des boutons sur le front seraient dus à un dérèglement du système digestif. S’ils sont fréquents sur les joues, un dysfonctionnement pulmonaire serait en jeu : si vous fumez, c’est sans doute le moment de vous motiver pour arrêter. Des boutons sur les tempes ou entre les sourcils indiquent quant à eux un foie surchargé.

Les facteurs externes qui peuvent causer des boutons sur le visage


Les boutons sur le visage sont parfois dus à des facteurs externes, parmi lesquels les plus fréquents sont :

    • Les produits cosmétiques utilisés : certaines crèmes sont particulièrement comédogènes (c’est-à-dire qu’elles favorisent l’apparition de comédons), ou provoquent des réactions allergiques, du fait d’un de leurs composants.

    • Des infections bactériennes ou virales : varicelle, zona, herpès… ; Une exposition trop importante aux UV (solaires ou en cabines), qui peut provoquer des grains de milium ou des boutons de chaleur ; Une routine de soins trop agressive pour la peau, ou à l’inverse un manque de soins réguliers.

    • L’alimentation : au-delà des allergies alimentaires qui peuvent entraîner une urticaire, la nourriture que nous ingérons peut avoir un retentissement sur l’état de notre épiderme. Une alimentation trop grasse et trop sucrée provoque par exemple un état d’inflammation au niveau du système digestif qui se répercutera ensuite sur le visage et plus particulièrement sur le front.

Boutons sur le visage à l’âge adulte : la spécificité de l’acné hormonale

Il ne faut pas croire que l’acné hormonale s’attaque uniquement aux peaux adolescentes. À tous les âges de la vie, il est possible d’en souffrir, et les femmes sont les plus touchées. Une étude de l’Académie américaine de dermatologie établit ainsi que 50 % des femmes âgées de 20 à 29 ans souffrent d’acné hormonale, et 25 % des femmes âgées de 40 à 49 ans. Pendant la puberté, l’acné hormonale apparaît souvent sur la zone T, c’est-à-dire le front, le nez et le menton. L’acné hormonale de l’adulte se forme généralement sur la partie inférieure du visage (bas des joues et contour de la mâchoire). L’acné hormonale est le plus souvent causée par des fluctuations d’hormones pendant les menstruations, mais elle peut aussi être liée au syndrome des ovaires polykystiques, à la ménopause, au mode de contraception et à l’hyperandrogénie.

Heureusement, il est possible d’atténuer l’acné hormonale, notamment en agissant sur votre alimentation. Les laitages à base de lait de vache et les sucres raffinés sont à éviter, au moins le temps que votre peau retrouve son calme. N’hésitez pas à vous faire accompagner par un.e naturopathe qui pourra vous aiguiller et vous proposer un programme personnalisé et éventuellement une prise de compléments alimentaires naturels.

Boutons sur le visage : comment les atténuer ?

Des soins trop agressifs peuvent aggraver l’état de la peau de votre visage et favoriser l’apparition de boutons. Soucieuse de vous proposer une routine de soins qui atténue les imperfections et les rougeurs sur le visage tout en soutenant l’écosystème naturel de la peau, Isabelle Carron, fondatrice d’Absolution, a développé des cosmétiques naturels et certifiés bio riches en principes actifs issus de la botanique.

Pour les personnes souffrant d’une "peau capricieuse", elle propose ainsi la routine beauté suivante :

Le matin



Après avoir réveillé votre peau avec une eau florale ou La Brume Systémique, appliquez Le Booster PURETÉ, un sérum qui purifie, régule et atténue les imperfections sans laisser la peau sèche. Le Booster PURETÉ contient notamment de la Propolis, particulièrement réputée pour cicatriser l’épiderme ; du Crajiru purifiant et assainissant, ainsi que du Tepezcohuite, déjà connu chez les Mayas pour son action réparatrice sur la peau.

Ensuite, appliquez La Crème de Santé, une crème hydratante légère reposant sur 20 actifs qui œuvrent en synergie pour équilibrer l’écosystème de votre épiderme. La Crème de Santé contient notamment de l’extrait d’Hysope, anti-inflammatoire et antibactérien, qui soulage l’acné ; de l’huile de Coco, antibactérienne, douce et émolliente, qui atténue les irritations et du Bioécolia, un prébiotique qui favorise la régulation du microbiote cutané.


Le soir


Nettoyez votre peau avec Le Nettoyant Pureté, un gel très doux sans sulfates qui contient de l’Acide Salicylique purifiant et de l’Avoine apaisant. Appliquez ensuite une goutte du Booster PURETÉ mélangé à 2 gouttes de l’huile de soin Addiction. Cette huile multifonction et aimée de toutes les peaux répare, équilibre et protège grâce à ses 27 huiles végétales et essentielles certifiées bio. Vous y retrouverez notamment l’Extrait de Lys Blanc qui soulage les rougeurs et les irritations, l’huile de Noisette sébo-régulatrice et l’huile essentielle d’Hélichryse Italienne qui atténue les cicatrices et a une action anti-inflammatoire sur les boutons.


Besoin de plus de conseils et d’une routine de soin sur-mesure ? Notre diagnostic de peau en ligne ne prend que quelques minutes !

La Routine Détoxifiante